Wikipedia.fr > Résultats pour « revêtement » sur Wikisource en français



549 résultats pour « revêtement » sur Wikisource en français
parmi 1 179 771 pages indexées par Wikiwix.

L’Encyclopédie/1re édition/REVÊTEMENT
campagne. Voyez Rempart . On dit que le rempart d’une place est revêtu de mâçonnerie, lorsque le revêtement est de mâçonnerie ; & l’on dit qu’il est gazonné , lorsque le revêtement est de gazon. Voyez Gazon . Pour que le revêtement soutienne plus aisément la pousse [...]

L’Encyclopédie/1re édition/DEMI-REVÊTEMENT
DEMI REVETEMENT , s. m. c’est dans la Fortification des places un revêtement de maçonnerie qui soûtient les terres du rempart seulement depuis le fond du fossé jusqu’au niveau de la campagne, ou un pié au-dessus. Les contre-gardes ou bastions détachés du neuf-Brisack sont à demi [...]

Les Merveilles de la science/Les Bâtiments cuirassés
premier ordre, qui font époque dans l’histoire, et changent les destinées des nations. Le revêtement des navires de guerre d’une lourde cuirasse de fer, impénétrable aux projectiles ennemis, a été la conséquence nécessaire des perfectionnements qui avaient été apportés à [...]

Germain de Montauzan - Les Aqueducs antiques/Chapitre 4 - §1
Le système de maçonnerie qu’il indique en première ligne comme étant le plus répandu à son époque est précisément le système réticulé, que nous voyons appliqué aux aqueducs de Lyon. Il énumère ensuite, tout en donnant des indications pratiques sur l’emploi du mortier et son [...]

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle/Construction -- Principes
aucun morceau ne présente d’évidements : tous sont posés en besace ; ce n’est qu’un revêtement exécuté d’ailleurs avec le plus grand soin ; non-seulement les parements sont layés, mais aussi les lits et les joints, et ces pierres sont posées à cru sans mortier, comme l [...]

Les Merveilles de la science/La Galvanoplastie
On a dit souvent que la sagesse et la puissance de la création se manifestent avec autant d’évidence dans les faits les plus humbles du monde physique que dans les plus imposants phénomènes dont la nature étale à nos yeux la magnificence et l’éclat. La structure intime du germe contenu [...]

Les Merveilles de la science/Les Puits artésiens
roche calcaire qui recouvre la masse d’eau souterraine ; puis ils le garnissaient d’un solide revêtement en planches, destiné à maintenir les terres. Ce travail, exécuté à sec, se faisait assez facilement. On procédait ensuite à la perforation de la roche, soit au moyen de tiges [...]

Les Merveilles de la science/Galvanoplastie et dépôts électro-chimiques - Supplément
La galvanoplastie a reçu, dans ces dernières années, de grands perfectionnements, qui sont dus au progrès général de la connaissance des phénomènes électriques. Les améliorations apportées à la reproduction galvanique ont apparu dès qu’on a possédé des appareils capables de [...]

La Marine russe et la Flotte turque dans la Mer-Noire
L’officier qui tenait ce langage raisonnait dans l’hypothèse théorique d’une guerre maritime avec la Prusse et d’un conflit dans la Baltique. Il n’avait pas en vue la Turquie et n’examinait pas l’éventualité de combats dans la Mer-Noire. En ce cas, il eût été plus affirmatif [...]

Une Maison de verre
De tous les arts, l’architecture est celui dont les évolutions s’accomplissent le plus lentement, et qui semble se prêter avec le moins de souplesse aux transformations qu’entraînent soit les changemens de climats et de mœurs, soit les découvertes de l’industrie. Non seulement [...]

Evolution de la puissance défensive des navires de guerre/01
Nous sommes, en France, souvent accusés de mal connaître les choses de la mer, et parfois de nous en désintéresser. Nous aurions une excuse valable, à supposer le reproche fondé, dans le nombre excessif des pédagogues qui se dévouent à combattre notre ignorance ou notre apathie, en [...]

Les Merveilles de la science/La Télégraphie sous-Marine
Nous n’avons encore parlé que des télégraphes électriques établis sur la terre ; nous n’avons considéré jusqu’ici que ces fils métalliques élevés dans l’espace, et soutenus par des supports isolants, au milieu de l’air, qui est par lui-même mauvais conducteur de l’électricit [...]

Les Puits artésiens - Le puits de Grenelle
Depuis quelques années, l’attention publique était excitée par les tentatives faites, en différentes localités, pour chercher de l’eau à de grandes profondeurs, lorsqu’on n’en avait pas à la surface de la terre, ou lorsque celle que l’on pouvait s’y procurer ne possédait [...]

Voyage d exploration en Indo-Chine/De Compong Luong à Angcor Wat
Quand on pénètre dans le Grand Lac par l’une des nombreuses entrées qui communiquent avec le bras de Compong-luong, le regard reste saisi et attristé de l’aspect que présente cette immense nappe d’eau jaunâtre, qui s’étend à perte de vue dans la direction du Nord-Ouest. Une [...]

Les Ruines monumentales de l’Afrique australe
la hauteur autour de l’édifice, il y en a d’autres construits de la même manière, avec un revêtement de pierres sans chaux, et au milieu desquels s’élève une tour haute de plus de 12 brasses. Ces édifices portent dans le pays le nom de Zimbaoé , qui signifie pour les indigènes [...]

Une française au pôle Nord/01
La mer partout, au levant, au couchant, au midi, au septentrion, la mer grise et morne, pleine de trouble et de tristesse, sous un firmament sans soleil. Et sur cette mer, un navire long et étroit, couronné d’un panache de fumée que les vents, singulièrement bas, déroulent en épais [...]

Page:Germain de Montauzan - Les Aqueducs antiques, 1908.djvu/158
Epaisseur du ciment contre les parois . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 m ,04 Hauteur du revêtement au-dessus du radier (jus- qu’à la naissance de la voûte) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 m ,50 Epaisseur du radier (ciment et béton) . . . . . . . . . . . . [...]

Germain de Montauzan - Les Aqueducs antiques/Chapitre 2 - §5
L’auteur atténue un peu l’affirmation qui concerne le Furens : il faut la réduire à néant, car il est plus qu’improbable que les eaux du Furens aient jamais été conduites du bassin de la Loire dans celui du Rhône pour alimenter la ville de Lyon. L’hypothèse pouvait être émise [...]

Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 4.djvu/102
deux ponts qu’une ceinte, & une autre piece qui de l’arcasse s’étend en-dedans jusqu’au revêtement . Cette ceinte a 14 pouces de largeur, & 8 d’épaisseur. La fermure ou base des sabords a 42 pouces de large par le milieu du vaisseau ; mais vers l’avant & l’arriere elle en [...]

Les Halles centrales de Paris
Il est un reproche qu’on adresse volontiers aux architectes de notre époque : c’est celui de n’avoir rien su innover, de faire des constructions solides, gracieuses peut-être, mais sans cachet, sans caractère distinctif. Jamais on ne restaura les vieux monuments avec plus de goût [...]

1 · 2 · 3 · 4 · 5 >>